Comment les spams sont-ils détectés par Gmail ?

 

 

La détection des spams sur les messageries gmail fonctionne essentiellement grâce à des filtres qui sont constamment mis à jour, à la lumière des nouvelles technologies disponibles et grâce aux évaluations (classement ou non en spam d’un email) des utilisateurs.

Ces filtres utilisent des techniques de text mining ou étudient la provenance des messages à trier. Les filtres anti-spams les plus efficaces utilisent ces deux méthodes en parallèle afin d’offrir le meilleur service possible et diminuer au maximum le nombre de messages indésirables qui finiront dans la boîte mail des clients. Cependant, il faut toujours être prudent avec ces techniques afin de se prémunir du risque de faux dispositifs.

 

Les filtres de texte

Ils utilisent des algorithmes afin de détecter des mots ou des groupes de mots qui sont souvent utilisés dans les spams, ainsi un email avec les mots “viagra” ou “pharmacie en ligne” aura de fortes chances d’être considéré comme spam.

Les spammeurs se sont habitués à ce genre de filtrage, ils utilisent donc des fautes d’orthographe ou des chiffres au milieu des mots afin de passer au travers de la détection.

Les nouveaux filtres anti-spam répondent ainsi à cette dérive, ils  intègrent des fonctions de détection des fautes ou  de proximité avec des mots connus afin de tout de même classer en spam ces emails.

 

Les filtres d’émetteurs

En plus de filtrer les emails par le contenu, il est possible d’utiliser l’identité de l’émetteur pour avoir une idée de la nature (spam ou pas) du contenu.

Le filtreur de texte parcourt tous les messages envoyés par un émetteur. Si quelqu’un envoie des milliers de mails de manière très régulière et souvent avec des contenus proches, alors il est possible que ses mails soient directement considérés comme des spams et soient bloqués.

Les filtreurs possèdent de plus une liste noire qui contient toutes les adresses mails des émetteurs déjà répertoriés comme spammeurs; les nouveaux spammeurs détectés au fur et à mesure du filtrage sont immédiatement ajoutés à cette liste.

 


Si un utilisateur choisit de considérer un email comme indésirable, alors l’adresse email de son émetteur sera automatiquement transférée sur la liste noire. Ceci peut aussi aider Google a améliorer la détection des mots clés présents dans les mails spams.

 

Article publié le 2 novembre 2015 par Comité de Caritat.

Posez votre question, nos experts vous répondront