Depuis quand le Big Data existe-t-il ?

 

L'utilisation du terme Big data pour qualifier les études de données en grande quantités, c’est à dire, nécessitant le concours de plusieurs ordinateurs actuels performants est très récente, elle n’a été popularisée que vers 2009 et les premières recherches à ce sujet datent de la fin des années 90. La notion de Big data est cependant à relativiser selon les époques.

Pour faire un bref historique du big data :

Il y des milliers d’années, l’homme utilisait les données directes de la nature afin de décrire les phénomènes qu’il observait. On parle dans ce cas de science empirique.

Il y a quelques centaines d’années, les mathématiques et la physique ont été théorisées et formalisées donnant un ensemble de formules.

Depuis quelques dizaines d’années, la simulation de phénomènes complexes est rendue possible grâce à l’évolution des technologies et de l’informatique. On parle alors de calculs numériques et de simulations.

L’unification des théories, de l'expérience et des simulations nous amène actuellement à la data science. Les données sont collectées, simulées, analysées et vérifiées.

Pour une histoire plus détaillée du Big Data, il est très instructif de se reporter à l’article de Gil Press  daté du 5 mai 2013 : “une très courte histoire du Big Data” (Forbes.com).

En une trentaine de dates de 1944 à 2012, il retrace la prise de conscience précoce de l’explosion des données (dans les rayons des bibliothèques universitaires dans un premier temps, puis via les NTIC), avec comme préoccupation centrale d’en quantifier la croissance tout en apportant  quelques considérations critiques autour du déluge informationnel.

L’explosion des données est en effet  d’abord perçue comme une menace sur la vie privée (« Assault on privacy - 1971-  Arthur Miller).

Mais également du côté technique  : l’espace de stockage grandit, mais les données s’étendent systématiquement jusqu’à le combler (Loi de parkinson, 1980). Dans les années 70, la qualité des données est enfin mise en cause : tout est stocké, il n’est plus utile de faire le tri.

L’expression « Big Data » fait finalement son apparition en octobre 1997 dans la bibliothèque numérique de l’ACM (association for computing machinery), au sein d’articles scientifiques qui pointent du doigt les défis technologiques à visualiser les « grands ensembles de données ». Le Big Data est né, et avec lui ses nombreux défis.

 

 


 

Source d’information:

http://www.solucominsight.fr/2013/08/auw-origines-du-big-data/

 

Article publié le 2 novembre 2015 par Comité de Caritat.

Posez votre question, nos experts vous répondront