Quelle place est laissée à l'intelligence humaine ?

 

 

L’intelligence humaine est nécessaire au Big Data. Les données ne peuvent être correctement analysées, même par des ordinateurs très puissants, sans un savoir d’expert et une connaissance humaine affûtée.

De plus, l’analyse des données en elle même n’est pas suffisante, l’interprétation des résultats obtenus est déterminante et ne peut pas être déléguée à la machine.

 

Article publié le 2 novembre 2015 par Comité de Caritat.

Posez votre question, nos experts vous répondront