Le Big Data permettra-t-il des changements tarifaires avantageux pour les assurés ?

 

 

Le traitement des données massives va permettre une meilleure segmentation des risques assurés.Grâce à des données plus fines et plus variées sur chaque assuré, le tarif sera plus individualisé.

L’objectif est de calculer une prime optimale entre la prime individuelle correspondant à cet assuré et la prime incompressible correspondant aux risques insupportables par l’assuré. Cela peut poser question en France où la notion de solidarité s’entend dans un sens très large.

La collecte de ces données se fera par le biais d'objets connectés qui vont responsabiliser les assurés et donc être un facteur d’identification des comportements responsables, source de sélection des bons risques.

 

 

Article publié le 2 novembre 2015 par Comité de Caritat.

Posez votre question, nos experts vous répondront