Formation approfondie en comptabilité de réassurance et établissement des états financiers

Dernière mise à jour en novembre 2022

Programme de la formation

Mercredi 22 et jeudi 23 mai : Bénédicte Dollfus

Partie 1 : La comptabilité technique en réassurance

Le compte de réassurance

Le compte technique en réassurance proportionnelle – Principe de proportionnalité – Eléments du compte technique – Différents modes de comptabilisation – Importance des Provisions techniques

  • Rappel du fonctionnement des différentes formes de réassurance proportionnelle (quote-part, excédent de pleins)
  • Les primes de réassurance
  • Les sinistres de réassurance – Vérification de conformité – Notion de sinistres à charge (payés, suspens et IBNR)
  • Les charges en réassurance, notion de « prix » en proportionnel – Commissions (divers types), participation aux bénéfices, participation aux pertes, comptes de pertes et profits
  • Méthodes de comptabilisation – Branches courtes et branches longues – Exercice comptable, exercice de souscription, exercice de survenance

Exercice, exemples concrets

Le compte technique en réassurance non proportionnelle – Une comptabilité spécifique – Eléments du compte technique – Méthodes de comptabilisation et rattachement des sinistres

  • Rappel du fonctionnement des différentes formes de réassurance non proportionnelle (XOL, par risque/événement, stop-loss, aggregate)
  • Les primes (MDP, ajustement, calcul et comptabilisation)
  • Les sinistres à charge (payés, suspens et IBNR)
  • Les reconstitutions
  • Méthodes de comptabilisation et rattachement des sinistres – Branches courtes, branches longues (survenance, réclamation, date d’effet de la police)

Exercice, exemples concrets

Analyse et compréhension de la construction du programme de réassurance et dispositions contractuelles : quelle réassurance bénéficie à l’autre ?

Exemples concrets

Rôle et responsabilités du comptable de réassurance – Partage d’expérience

Vendredi 24 mai : Jérôme de Villèle

Partie 2 : Le bilan et les provisions techniques, en vie et non-vie – Importance dans les comptes, rôle clé de l’actuaire

Le bilan du réassureur et les éléments financiers

Terminologie et définition des provisions techniques vie et non-vie

Calcul et estimation des provisions techniques

  • Application de la clause de stabilité
  • Le rôle clé de l’actuaire
  • Chain Ladder et différentes approches actuarielles (pour mention)

Exemple : calcul de la cession d’un sinistre stabilisé

Partie 3 : La gestion des flux financiers

  • Garantie financière des primes (primes provisionnelles, clauses paiement des primes, recouvrement des primes originales et de réassurance)
  • Garantie financière des provisions techniques (dépôt d’espèces ou nantissement)
  • Les clauses de conversion des monnaies et leur incidence financière
  • Les cas de non couverture (guerre, clause sanctions, etc…)

Exercices, Exemples concrets

Dernière date
22 et 23 et 24 mai 2019
Inscription possible jusqu'à la veille de la formation 16h (hors weekend et jour férié)

PROGRAMME EN COURS DE RECONSTRUCTION

Horaires

9h00 - 12h30 et 14h00 - 17h30

Prix
  • 3600 € HT
  • TVA 0%
  • 3600 € TTC
Lieu

CARITAT, 5 rue Tronchet 75008 PARIS

Programme adaptable,
sur-mesure

Nos formateurs

Bénédicte DOLLFUS

Ancien Délégué Général de réassurance en France, elle a exercé diverses missions de conseil et de formation, y compris en Afrique. DGA Délégué Afrique.

Jérôme DE VILLÈLE

Actuaire, diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSAE, il a exercé diverses missions de formation, et est spécialiste des sujets sur la réassurance, la comptabilité financière et Solvabilité II.

Points clés

À qui s’adresse cette formation ?

Aux comptables de réassurance, souscripteurs de réassurance, managers et/ou responsables, aux auditeurs, aux contrôleurs de gestion, à tout responsable de compagnie de réassurance ou de département (cession ou acceptation) de réassurance désirant approfondir ses connaissances en comptabilité, aux courtiers de réassurance.

Pour obtenir quoi ?

Maîtriser les éléments fondamentaux et les mécanismes de la comptabilité technique et financière en réassurance non-vie et vie ; Approfondir la connaissance des écritures et de l’établissement du compte technique en réassurance proportionnelle et non proportionnelle ; Mieux comprendre l’importance des flux financiers et du calcul et la comptabilisation des provisions techniques ; Apprécier l’importance des fonctions comptables, leur apport et leurs responsabilités dans l’entreprise.

Comment ?

Par des exposés didactiques sous forme de diaporama, des exercices inter actifs en situation réelle, des exemples concrets.

Quels sont les prérequis ?

Bonne connaissance des règles et mécanismes de la réassurance, connaissances comptables.

Chaque participant se munira d’un ordinateur portable pour les travaux pratiques.

Points forts

  • Maîtriser les éléments fondamentaux et les mécanismes de la comptabilité technique et financière en réassurance non-vie et vie
  • Approfondir la connaissance des écritures et de l’établissement du compte technique en réassurance proportionnelle et non proportionnelle
Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir toutes les dernières informations